Ce forum non officiel (sans aucun lien avec Charente Libre) a pour but de complèter le blog de la Charente Libre en permettant d'ajouter des photos par exemple et d'échanger sur les réponses du concours CL d'OR mais aussi autour de celui-ci.


    la saga de l'image

    Partagez

    Lucas2502

    Messages : 42
    Points : 4
    Date d'inscription : 02/10/2017
    Age : 32
    Localisation : Champniers

    la saga de l'image

    Message  Lucas2502 le Mer 25 Oct - 5:56


    avatar
    titounette

    Messages : 170
    Points : 149
    Date d'inscription : 13/10/2011

    Re: la saga de l'image

    Message  titounette le Mer 25 Oct - 6:40

    Bonjour; Pour la 62, c'est Pierre Very, qui a eu le prix avec "Testament de Basil Crookes". Je cherche pour les autres. bon courage.

    pironaise

    Messages : 24
    Points : 24
    Date d'inscription : 05/10/2016

    Question 63

    Message  pironaise le Mer 25 Oct - 7:04

    Il me semble que c'est la rue W.Rousseau à ANGOULEME , rue située en dessous des remparts. Je pense que c'est peut être le film Blanche et Marie
    A creuser.
    Blanche et Marie de Jacques Renard (1985) avec Sandrine Bonnaire et Miou-Miou. Démarrage du tournage à Ruelle (septembre 1984) puis à Matha (Charente-Maritime) pour la scène de la Libération. Tournages principaux à Angoulême, VilleboisLavalette (pharmacie), à GondPontouvre et à Sers. Visionnage des rushes au cinéma Saint-Martial d’Angoulême où Miou-Miou a fêté son anniversaire. Avant-première du film à Angoulême, diffusé par ailleurs avec, en première partie, un documentaire sur le Circuit (automobile) des Remparts.
    avatar
    victorius1

    Messages : 357
    Points : 305
    Date d'inscription : 14/08/2015

    Re: la saga de l'image

    Message  victorius1 le Mer 25 Oct - 7:14

    Catalogue Lumière
    L’œuvre cinématographique des frères Lumière
    Série: Arroseur et arrosé

    « […] Un cantonnier dans l’exercice de ses fonctions, qui, étant victime de la mutinerie d’un gamin, lui administre une sévère correction. » (Lyon républicain, Lyon, 11 juin 1895).

    « […] Le jardinier qui arrose son jardin avec une lance, suivant la mode actuelle, et qui est interrompu dans son travail par un loustic qui pose le pied sur le tuyau d’arrivée ; […]. » (Sosthène Pector, Bulletin de la Société française de photographie, Paris, 2e série, Tome XI, n° 16, 1895, p. 396).

    « […] La scène de l’arroseur municipal, taquiné par un gamin est une des plus curieuses, […] » (L’Univers illustré, Paris, 4 janvier 1896).

    « Comment ne pas rire avec conviction à la scène d’un arroseur trempé et décoiffé, en examinant son tuyau, qu’un gamin écrase du pied. » (Alphonse Seyewetz, in Lyon républicain, Lyon, 26 janvier 1896).

    « Aux scènes pittoresques succèdent les scènes amusantes, telle, par exemple, celle du jardinier et de l’enfant : un brave horticulteur arrose consciencieusement ses massifs à l’aide d’une lance fixée à l’extrémité d’un long tuyau de caoutchouc qui serpente sur le sol. On le voit s’avancer en dandinant d’un sabot sur l’autre et répandre la pluie artificielle sur les plantes vigoureuses et touffues. Tout à coup, derrière lui, un jeune espiègle s’avance à pas de loup ; celui-ci pose délicatement le pied sur le boyau d’alimentation et le jet s’arrête doucement, à la grande stupéfaction de l’arroseur qui n’a rien entendu. Le jardinier regarde sa lance, l’essuie de son mieux, l’essuie de nouveau, mais bien inutilement, et se décide enfin à souffler dedans afin de chasser le corps étranger qui doit vraisemblablement en obstruer l’orifice. À ce moment impatiemment attendu, le gamin lève le pied, et dans l’instant l’arroseur reçoit en plein visage un jet formidable qui l’asperge, l’inonde, et projette au loin son chapeau de paille. Fureur du mystifié qui se retourne et voit son bourreau s’enfuir en riant aux éclats ! … Poursuite du coupable à travers les carrés du potager, arrestation mouvementée du “ polisson ”, que sa victime saisit brutalement par l’oreille et ramène vers la lance d’arrosage pour le doucher à son tour. Lutte désespérée du garnement et de son maître, bientôt suivie d’une correction reçue non sans protestation par “ le petit misérable ”. Enfin mise en liberté de l’espiègle, dûment payé pour sa farce, et reprise du travail par le brave jardinier, visiblement consolé de sa mésaventure et rassuré pour l’avenir. “ Car le monstre n’y reviendra pas de sitôt ! ”. » (Léon Dumuys, “ Une visite au cinématographe ”, Le Patriote Orléanais, Orléans, 24/25 février 1896).

    « […] la scène comique de l’arrosage que représente les affiches posées sur nos murs. » (La Charente, Angoulême, 10 août 1896).?

    marsu

    Messages : 115
    Points : 115
    Date d'inscription : 30/09/2016

    62

    Message  marsu le Mer 25 Oct - 8:02


    marsu

    Messages : 115
    Points : 115
    Date d'inscription : 30/09/2016

    62

    Message  marsu le Mer 25 Oct - 8:09

    avatar
    victorius1

    Messages : 357
    Points : 305
    Date d'inscription : 14/08/2015

    Re: la saga de l'image

    Message  victorius1 le Mer 25 Oct - 8:12

    victorius1 a écrit:Catalogue Lumière
    L’œuvre cinématographique des frères Lumière
    Série: Arroseur et arrosé

    « […] Un cantonnier dans l’exercice de ses fonctions, qui, étant victime de la mutinerie d’un gamin, lui administre une sévère correction. » (Lyon républicain, Lyon, 11 juin 1895).

    « […] Le jardinier qui arrose son jardin avec une lance, suivant la mode actuelle, et qui est interrompu dans son travail par un loustic qui pose le pied sur le tuyau d’arrivée ; […]. » (Sosthène Pector, Bulletin de la Société française de photographie, Paris, 2e série, Tome XI, n° 16, 1895, p. 396).

    « […] La scène de l’arroseur municipal, taquiné par un gamin est une des plus curieuses, […] » (L’Univers illustré, Paris, 4 janvier 1896).

    « Comment ne pas rire avec conviction à la scène d’un arroseur trempé et décoiffé, en examinant son tuyau, qu’un gamin écrase du pied. » (Alphonse Seyewetz, in Lyon républicain, Lyon, 26 janvier 1896).

    « Aux scènes pittoresques succèdent les scènes amusantes, telle, par exemple, celle du jardinier et de l’enfant : un brave horticulteur arrose consciencieusement ses massifs à l’aide d’une lance fixée à l’extrémité d’un long tuyau de caoutchouc qui serpente sur le sol. On le voit s’avancer en dandinant d’un sabot sur l’autre et répandre la pluie artificielle sur les plantes vigoureuses et touffues. Tout à coup, derrière lui, un jeune espiègle s’avance à pas de loup ; celui-ci pose délicatement le pied sur le boyau d’alimentation et le jet s’arrête doucement, à la grande stupéfaction de l’arroseur qui n’a rien entendu. Le jardinier regarde sa lance, l’essuie de son mieux, l’essuie de nouveau, mais bien inutilement, et se décide enfin à souffler dedans afin de chasser le corps étranger qui doit vraisemblablement en obstruer l’orifice. À ce moment impatiemment attendu, le gamin lève le pied, et dans l’instant l’arroseur reçoit en plein visage un jet formidable qui l’asperge, l’inonde, et projette au loin son chapeau de paille. Fureur du mystifié qui se retourne et voit son bourreau s’enfuir en riant aux éclats ! … Poursuite du coupable à travers les carrés du potager, arrestation mouvementée du “ polisson ”, que sa victime saisit brutalement par l’oreille et ramène vers la lance d’arrosage pour le doucher à son tour. Lutte désespérée du garnement et de son maître, bientôt suivie d’une correction reçue non sans protestation par “ le petit misérable ”. Enfin mise en liberté de l’espiègle, dûment payé pour sa farce, et reprise du travail par le brave jardinier, visiblement consolé de sa mésaventure et rassuré pour l’avenir. “ Car le monstre n’y reviendra pas de sitôt ! ”. » (Léon Dumuys, “ Une visite au cinématographe ”, Le Patriote Orléanais, Orléans, 24/25 février 1896).

    « […] la scène comique de l’arrosage que représente les affiches posées sur nos murs. » (La Charente, Angoulême, 10 août 1896).?

    La dernière modification de cette page a été faite le 23 octobre 2017 à 00:27.????????

    rustine

    Messages : 16
    Points : 16
    Date d'inscription : 13/11/2012

    Re: la saga de l'image

    Message  rustine le Mer 25 Oct - 8:29

    pierre very est né a bellon dans le ferme du couret
    avatar
    anny16

    Messages : 193
    Points : 261
    Date d'inscription : 09/10/2011
    Age : 70
    Localisation : ROUILLAC

    Question 21

    Message  anny16 le Mer 25 Oct - 8:48

    Bonjour
    J'ai bien trouver 2 réponses mais pour la 61 j'ai aucuns indices si ce n'est que la date qui ne correspond pas au 4 de l'énoncée de la question je ne trouve rien. D'ici ce soir j'aurais peut être un indice.. Bonne journée à toutes et tous

    sylvie

    Messages : 747
    Points : 626
    Date d'inscription : 22/09/2014

    Question.61

    Message  sylvie le Mer 25 Oct - 8:51



    sylvie

    Messages : 747
    Points : 626
    Date d'inscription : 22/09/2014

    question 63

    Message  sylvie le Mer 25 Oct - 8:56

    Autour du film[modifier | modifier le code]


    Gérard Depardieu, Jérôme Clément, Miss Ming, Gustave Kervern, Benoît Delépine et Jean-Pierre Guérin à une avant-première du film.
    Le film est dédié à Guillaume Depardieu décédé en octobre 2008.
    Le film évoque l'Art brut, notamment à travers les œuvres de Miss Ming.
    Les œuvres du film ont été réalisées par l'artiste Lucas Braastad.
    Mammuth tire son titre de la Mammut 1200, une moto au gabarit imposant, sur laquelle Serge Pilardosse sillonne la France (en particulier les Charentes puisque l'on y parle de La Rochelle et qu'on y voit Angoulême et Royan) à la recherche de documents justificatifs.
    Mammuth (ou Mammut ?) est le surnom de Serge Pilardosse1.
    Le film a rapporté 3 340 803 €[réf. souhaitée].
    Making fuck off, making-of du film réalisé par Fred Poulet, a été présenté lors du festival de Cannes 2010 dans la sélection hors-compétition.

    sylvie

    Messages : 747
    Points : 626
    Date d'inscription : 22/09/2014

    question 63

    Message  sylvie le Mer 25 Oct - 9:00

    Angoulême
    2004 : Brodeuses d'Éléonore Faucher
    2004 : série télévisée Père et Maire de Christian Rauth et Daniel Rialet
    2005 : série télévisée SOS 18
    2010 : série télévisée Victoire Bonnot d'Anthony Maugendre
    2010 : Mammuth de Gustave Kervern
    2012 : Le Grand Soir de Benoît Delépine et Gustave Kervern1
    2012 : Zarafa film d'animation de Jean-Christophe Lie et Rémi Bezançon (Prima Linéa productions)
    2014 : Minuscule film d'animation de Thomas Szabo (Studio 2d3D)
    Aubeterre-sur-Dronne
    2010 : série télévisée La Nouvelle Maud

    sylvie

    Messages : 747
    Points : 626
    Date d'inscription : 22/09/2014

    Question.63

    Message  sylvie le Mer 25 Oct - 9:10



    jama16

    Messages : 31
    Points : 30
    Date d'inscription : 09/11/2013

    La saga de l'image

    Message  jama16 le Mer 25 Oct - 12:04

    Réponse 61: aout 1896 donc D.
    Réponse 62 : La ferme du Couret : À.
    Réponse 63 : je cherche plutôt entre Mammuth et Blanche et Marie.


    jackie-16

    Messages : 77
    Points : 78
    Date d'inscription : 09/10/2013
    Localisation : LA COURONNE

    63 - Silence, on tourne !

    Message  jackie-16 le Mer 25 Oct - 13:41

    Bonjour,
    Il me semble que c'est l'Avenue Wilson (avec au fond l'église st Ausone )

    Bonne continuation...

    BIBICHE

    Messages : 57
    Points : 57
    Date d'inscription : 10/10/2016

    Re: la saga de l'image

    Message  BIBICHE le Mer 25 Oct - 13:54

    bonjour,

    question 61 aller sur l'arroseur arrosé wikipédia 1ière cinématographie à la ciotat le 21.09.1895, puis e 28.12.1895 à paris, puis dans toute la france , un article parue en charente date du 10 aout 1896, j'en déduirai que la diffusion a eu lieu deux jours avant soit le 8 aout 1896

    question : 62 pierre Very WIKIPEDIA dans biographie

    question 63 : j'hésite entre mammuth et blanche et marie, je cherche

    sylvie

    Messages : 747
    Points : 626
    Date d'inscription : 22/09/2014

    question 63

    Message  sylvie le Mer 25 Oct - 13:57

    j'ai trouver sur classmates le film blanche et marie faut regarder si ont trouves la photo

    Coursac

    Messages : 41
    Points : 38
    Date d'inscription : 08/11/2012

    Blanche et Marie

    Message  Coursac le Mer 25 Oct - 14:05

    Souvenirs, souvenirs,

    J'étais lycéen à Guez de Balzac pendant le tournage du film Blanche et Marie. Une des scènes se déroulait Avenue Wilson et il me semble que la maison indiquée dans notre Concours était le siège de la Gestapo.


    brulaud

    Messages : 38
    Points : 34
    Date d'inscription : 19/10/2013

    Réponse

    Message  brulaud le Mer 25 Oct - 14:54

    Bonjour . J'ai visionné Mammuth , Le Grand Soir et rien par rapport à la photo . Cela ne peut être que Blanche et Marie .
    A+

    La Poule

    Messages : 31
    Points : 30
    Date d'inscription : 21/10/2015

    Re: la saga de l'image

    Message  La Poule le Mer 25 Oct - 15:24

    Q.63

    Mammuth
    Charente - Angoulême, Vars, Aubeterre-sur-Dronne
    Charente-Maritime - Royan

    Le Grand Soir
    Une scène a été tournée à Angoulême, dans une petite rue piétonne non loin de la place Saint-Martial,
    Le look américain de la zone commerciale d’Angoulême Nord. C’est donc là qu’on été tournées beaucoup de plans larges où l’on peut distinguer nombre d’enseignes de la grande distribution. Et c’est également ici que se trouve la Pataterie ...

    Charente - Angoulême - Rues, Camp Gitan
    Gironde - Bègles
    Gironde - Villenave-d'Ornon
    Charente - Gond-Pontouvre - Route Nationale, Station essence Avia
    Charente - Torsac - Route de campagne les Garrands
    Charente - La Couronne - Ancienne usine désaffectée La Couronne
    Charente - Champniers - Zone commerciale Les Montagnes (Décathlon, Restaurant Anfiteatro, Leader Price, Crédit Agricole, Pataterie, La Grande Récré, Toyota, Restaurant chinois King Long)

    Blanche et Marie


    Dernière édition par La Poule le Mer 25 Oct - 19:09, édité 6 fois

    sylvie

    Messages : 747
    Points : 626
    Date d'inscription : 22/09/2014

    coursac

    Message  sylvie le Mer 25 Oct - 15:25

    vous avez raison c'est bien avenue Wilson j'ai regarder cette aprem il me semblait que ça me disais quelque chose c'est pas facile aujourdhui
    avatar
    victorius1

    Messages : 357
    Points : 305
    Date d'inscription : 14/08/2015

    Re: la saga de l'image

    Message  victorius1 le Mer 25 Oct - 18:36





    menardo12

    Messages : 297
    Points : 239
    Date d'inscription : 22/11/2011

    A Victorius

    Message  menardo12 le Mer 25 Oct - 18:51

    victorius1 a écrit:



    Bonjour ! Smile Merci pour ces belles photos, je passe depuis mon enfance dans cette avenue Wilson en bas du Jardin-vert, j'avais trouvé ce matin, mais ayant donné 2 réponses à deux questions, je laissais un peu de suspens ! Laissons les "curieux" venir, ce ne sont pas ces questions qui vont faire gagner si çà peut vous rassurer, je suis sur le forum depuis 2011, parfois je trouve, parfois j'apprécie l'aide d'autres joueurs, ce n'est qu'un jeu, effectivement je vous rejoins sur le fait que ce forum est ouvert à "tous vents" mais ce n'est pas grave, les meilleurs joueurs ne sont pas ici je vous assure !!!! Bonne soirée et restez zen ! Bonne soirée flower

    sylvie

    Messages : 747
    Points : 626
    Date d'inscription : 22/09/2014

    victorius1

    Message  sylvie le Mer 25 Oct - 18:58

    MERCI POUR SES PHOTOS A DEMAIN
    avatar
    titounette

    Messages : 170
    Points : 149
    Date d'inscription : 13/10/2011

    Re: la saga de l'image

    Message  titounette le Mer 25 Oct - 20:41

    Merci a tous car je séchais un peu pour la dernière! Ce n’était pas facile aujourd’hui !

    Contenu sponsorisé

    Re: la saga de l'image

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 18 Sep - 21:07